Soupçons d’arnaque : le placement miracle vire à la déroute

LE FAIT DU JOUR. En faisant miroiter rendements records et défiscalisation, FSB Holding a englouti des millions d’euros d’épargne. La justice soupçonne une gigantesque arnaque.

Ce sont les pigeons de l’éolien. Chômeurs, retraités, employés… ils sont de toutes les classes sociales, de toutes les régions françaises, de tous les niveaux d’études. Tous ont placé, les yeux fermés, leurs économies dans des produits financiers alléchants, censés faire pousser des champs d’éoliennes et de panneaux solaires.

Croyant préparer l’avenir, ils hypothéquaient leur futur. « On compte plusieurs milliers de clients floués », assure Hélène Féron-Poloni, l’une des avocates des victimes. Car, oui, il s’agit de victimes. Victimes de leur propre crédulité, peut-être. Les ressemblances avec d’autres grandes escroqueries financières (Madoff, Aristophil, etc.) sont troublantes : rendements promis mirobolants, des millions d’euros (40 M€ précisément) évaporés, des montages opaques, une multitude de sociétés imbriquées les unes dans les autres… Il reste que ces épargnants sont avant tout victimes de financiers sans scrupules.

Référence