Monsieur Brottes député PS favorable aux éoliennes…. mais loin de chez lui

M. Brottes, député PS de l’Isère, veut imposer des éoliennes géantes à toutes les communes de France alors qu’il n’est pas concerné lui-même ni dans son fief de « CROLLES » et ses 6 autres communes limitrophes (1), ni dans les 40 communes qui constituent le « Grésivaudan » toutes protégées comme « non favorables à l’éolien » par le Schéma Régional Eolien (2).

En tant que Président de la Commission Spéciale en charge de réexaminer la loi votée par le Sénat sur la Transition Energétique et guidé par le député EELV de Paris Denis Baupin, il tente en effet de faire voter à nouveau par l’Assemblée Nationale, une distance de protection obsolète de 500 m, au mépris de l’égalité des citoyens, des souffrances de victimes actuelles et futures de éoliennes. Il s’exonère ainsi du travail du Sénateur Jean- Germain qui avait fait voter par le Sénat une loi humaine de bon sens qui imposait une distance de sécurité et de protection de 1000 m.

La Fédération Environnement Durable ne comprend pas l’obstination de cet élu à vouloir satisfaire les exigences inconditionnelles des promoteurs et des affairistes de l’éolien qui font fortune avec ces machines.

(1) Crolles, Saint-Pancrasse, Saint Hilaire du Touvet, Bernin, Villars Bonnot, Lumbin, Froges,Le Champ près Forges
(2) voir page 129 du dossier schéma régional Rhône Alpes
http://www.rhone-alpes.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/SRE_RA_-_v_approuvee_au_26-10-2012_2_cle1cc2cd.pdf

Référence