« Subprime » et nouveau « capitalisme vert »

La perspective de revenus gigantesques et l’idéologie de ceux qui incarnent la vente du vent et du soleil aveuglent les États fascinés par nouveau un « capitalisme vert » pour le plus grand malheur de leurs administrés.

Y aurait-il un nouveau capitalisme « vert » miraculeux ?

Le montage financier (la bulle ?) en préparation autour des énergies renouvelables, notamment l’éolien et le photovoltaïque, récemment encouragé par le Président de la République, va appauvrir, voire ruiner de nombreux Français. Ce fut déjà le cas pour des Allemands qui avaient massivement investi dans des entreprises de fabrication de panneaux solaires et d’éoliennes.

Au bas de la construction, il y a des citoyens. Certains sont prêteurs (avec leurs économies, même sans le savoir), d’autres sont emprunteurs et assurent, ou non, le remboursement des prêts.

Le retour des subprimes ?

 

Référence

  • M Gay, (2017), «Subprime et nouveau capitalisme vert», Contrepoints