Le désastre de l’électricité en France… c’est maintenant

10 ans de surdité, ça fait beaucoup

Depuis 10 ans, la Commission de régulation de l’Energie répète inlassablement que les aides aux énergies renouvelables ont été très surévaluées. Jusqu’à cette année, la ministre pouvait se permettre de ne pas écouter cet avis autorisé et bizarrement, elle l’a systématiquement ignoré.  Par contre la porte était large ouverte à des milieux d’affaires. De mystérieux réseaux d’influence ont hanté pendant ces années les couloirs des ministères et de l’Assemblée, et curieusement leurs propositions ont souvent été reprises à la virgule près. A quel prix ? Pour qui ? Le Ministère de la Justice n’a pas hésité à écrire en 2015 que ce secteur était sans doute l’un des plus exposés à la corruption. (SCPC)

Référence