Des éoliennes menacent la saline royale d’Arc-et-Senans

a saline royale d’Arc-et-Senans est une ancienne saline industrielle de sel du XVIIIe siècle construite à Arc-et-Senans (Doubs) par l’architecte Claude Nicolas Ledoux. En activité jusqu’en 1895, elle comptait alors comme l’une des plus importantes salines d’Europe.

Aujourd’hui elle est menacée par l’implantation d’éoliennes non loin (et parfaitement visibles depuis ce site classé Monument Historique et au patrimoine mondial de l’Unesco).

L’association « Le Vent Tourne » dénonce depuis juin 2014 le projet d’installation d’éoliennes géantes en vallée de la Loue sur le territoire des communes de Byans-sur Doubs et Lombard. Elle considère que ce projet, initié par un bureau d’études local, partenaire de sociétés basées à Londres et aux Etats-Unis, est le symbole même de l’éolien industriel et de ses conséquences :

  • Le déboisement massif de forêts communales, construction sur des collines fragiles (avec grottes, sources et rivières souterraines). Sans étude géologique préalable.
  • Les nuisances causées par l’installation des éoliennes tout près des premières habitations du village de Lombard.
  • Le peu de fiabilité des études réalisées : la Direction Régionale des Affaires Culturelles a émis un avis de vigilance et demandé une nouvelle étude d’impact visuel depuis la Saline et la Route Royale d’Arc et Senans.
  • La menace sur le label « Patrimoine mondial de l’humanité » dont bénéficie la Saline Royale, l’UNESCO étant strict sur le respect des normes qu’il impose.

Depuis l’affaire  du Mont Saint- Michel les mises en garde de l’UNESCO vis-à-vis des parcs éoliens se multiplient, particulièrement en France.

Après avoir alerté les services et organismes concernés, rencontré des élus soucieux du problème, et reçu le fort soutien des habitants, l’association « le Vent tourne » a réalisé à l’occasion des journées du patrimoine, une campagne de sensibilisation. Poursuivons le combat.

Références